Category

Ramonage

Chauffage au bois : préparez votre hiver

By Ramonage

Pour bien chauffer, les poêles, inserts et autres chaudières à bois nécessitent quelques préparatifs, dont un ramonage, avant leur remise en route.

Qu’ils l’utilisent comme mode de chauffage principal ou en appoint, près de 8 millions de personnes en France se chauffent au bois. Afin de garantir un bon rendement énergétique  (et des économies !), mais surtout votre sécurité face aux risques d’incendie, il est indispensable d’effectuer chaque année quelques interventions sur les équipements et les circuits.

Poêles, inserts et chaudières : un entretien indispensable

Propriétaire d’une chaudière à bois (granulés ou bûches) de plus de 4 kW, vous avez l’obligation de faire entretenir annuellement votre appareil par un professionnel qualifié. Mais cette opération est fortement recommandée pour les chaudières de moindre puissance, ainsi que pour les poêles à granulés.

L’entretien comprend le nettoyage des pièces soumises à la combustion (brûleur, parois du corps de chauffe), ainsi que celles susceptibles de s’encrasser avec la sciure de bois, surtout pour les modèles à granulés. En s’accumulant au fil des années, ces fines particules deviennent aussi dures que du béton et bloquent les pièces mobiles, comme la vis de chargement.

Garder l’attestation deux ans

Le professionnel contrôle également les organes de sécurité, mesure le niveau de combustion et peut optimiser les réglages. Comptez entre 250 et 400 €, selon l’installation, pour une intervention de trois à quatre heures (si elle est sérieuse). L’attestation d’entretien qui vous sera remise doit être conservée deux ans.

Les inserts et les poêles à bûches doivent être nettoyés pour bien commencer une saison de chauffe, leur foyer débarrassé de toute cendre et de tout dépôt. Avec une brosse métallique, frottez les parois du foyer. Pour la vitre, utilisez un produit spécifique ou de l’huile de coude en imbibant d’eau un chiffon trempé dans la cendre de bois.

Obligation de ramoner : pourquoi ? Que dit la loi ?

By Ramonage

Si vous avez la chance d’avoir une ou plusieurs cheminées chez vous, vous avez l’obligation de les ramoner régulièrement. Que vous soyez propriétaire ou locataire, c’est le règlement sanitaire de votre département qui précise vos obligations. À défaut, vous vous exposez à une amende et au risque de ne pas être totalement couvert par votre assurance en cas de sinistre. Explications …

Faire ramoner sa cheminée est obligatoire

Consultables en mairie, les règles en matière de ramonage sont fixées au niveau local par arrêté préfectoral ou municipal, en accord avec le règlement sanitaire départemental. Celui-ci fixe généralement l’obligation de ramoner sa cheminée deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe. Il arrive que l’obligation ne soit que d’une fois par an, notamment si vous devez avoir recours à un combustible gazeux. Cette obligation concerne également les chaudières.

À l’issue du ramonage ou de l’entretien de votre installation, le ramoneur doit vous remettre un certificat attestant que l’opération a bien eu lieu. C’est ce certificat que vous devrez montrer à votre assurance en cas de sinistre lié à la cheminée (incendie, intoxication à cause des fumées) à votre domicile. Si vous ne pouvez pas présenter ce certificat, l’indemnité de l’assurance peut alors être considérablement réduite.

Vérifiez tout de même que vous possédez bien la garantie incendie, qui doit être incluse dans votre assurance multirisque habitation et qui couvre les dommages causés par un feu de cheminée.

Trucs et astuces

Le ramonage sert à éliminer les suies et dépôts qui se trouvent dans le conduit de la cheminée. Faire ramoner permet donc d’optimiser le tirage de votre cheminée et de réduire les risques de départ d’incendie dans le conduit.

 

Pensez à ramoner votre cheminée

By Ramonage

A l’approche de l’hiver, de nombreux foyers se laissent tenter par les flambées. 

Dans l’Isère, l’arrêté préfectoral prévoit un ramonage une fois par an, au minimum. Pour ce faire, les personnes doivent faire appel à une entreprise qualifiée, qui leur remet un certificat après chaque ramonage. Ce document doit être gardé précieusement car il permet de prouver à l’assurance que l’obligation d’entretien a bien été respectée en cas de sinistre.