Un conduit encrassé provoque une baisse du rendement de votre installation de chauffage. Vous consommez plus de combustibles. Une couche de 1 mm sur votre conduit réduit le rendement de votre appareil de 15 %.

Un ramonage régulier permet de réduire jusqu’à 50 % votre consommation de bois.

De plus, dans un conduit trop encrassé ou bouché, les gaz de combustion peuvent être refoulés et menacer la santé, ce qui induit un risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore, mais mortel. Ces intoxications frappent plus de 8 000 personnes et provoquent plus de 300 décès par an.

 

Pour comparer les différentes sources d’énergie, nous utilisons comme mesure le coût nécessaire pour dégager 1 kW en 1 heure. Là où vous devrez débourser entre 7 et 12 centimes d’€ pour le gaz, le fioul ou l’électricité, cela ne vous revient qu’à 3 centimes pour le bois… Soit un rapport de 1 à 4 ! Non seulement l’écart est important aujourd’hui, mais les tensions sur le cours des matières fossiles et les hausses du prix de l’électricité à venir sont de nature à conforter l’excellent rapport prix/énergie du bois.